L’été et les assurances

Pendant que vous lisez ces lignes, moi j’ai la chance d’être en vacances.  Je n’irai pas très loin cette année.  En fait je ne comptais pas sortir de la cours.  Mais c’est exceptionnel.  Normalement, nous partons quelques jours chez la famille ou des amis.

L’été, pour une bonne partie d’entre nous, c’est les vacances.  Pour les courtiers d’assurance, c’est aussi la saison la plus occupée.  Parce que qu’il y a les déménagements, le camping, les chalets, il y a des questions.  Et nous, on est là pour y répondre.

Déménager

Lorsqu’on change de lieu de résidence, il y a des centaines de petites choses auxquelles on doit penser. Appeler notre courtier est souvent oublier.  Pourtant, cela devrait figurer parmi nos priorités.

Votre adresse est indiquée sur le contrat d’assurance.  C’est le lieu que l’assureur protège.  Pour cela, il vous charge une certaine prime calculée selon le risque que représente cette adresse.  Le quartier, le type de bâtiment dans lequel vous habitez et d’autres informations viendront modifier le calcul de l’assureur.

Même si vous ne déménagez qu’à un coin de rue, ne pas aviser votre compagnie d’assurance pourrait résulter en un refus de vous dédommager en cas de réclamation à la nouvelle adresse.

Piscine

Si vous êtes propriétaire, ou même locataire, et que vous avez une piscine hors-terre, il est important d’en aviser votre courtier.   En effet, les piscines hors-terre sont, à la base, exclues des contrats d’assurances, il faut donc demander de les faire protéger en cas de vandalisme ou de bris suite, par exemple, à l’impact d’une lourde branche.  (Les piscines creusées sont assurée par le biais de votre résidence.  Elles font partie intégrante de votre bâtiment.)

Si la piscine se brise et cause des dommages, ou que quelqu’un s’y baigne et se blesse, vous êtes protégé.  Votre responsabilité civile est incluse dans votre contrat habitation.

Chalets et camping.

Les assureurs comprennent que nos biens ne sont pas toujours à l’intérieur de notre chez nous.  Il arrive qu’on sorte avec notre appareil photo, notre sac de golf,  etc.  C’est pourquoi, sur les contrats d’assurance, les biens qui sont temporairement en dehors du lieu assuré, votre résidence, sont couverts, où qu’ils soient.  Il faudrait vérifier auprès de votre courtier mais normalement, « temporairement » est une période assez longue. Des semaines, voir des mois sont souvent acceptés.
Donc, lorsque vous partez en camping, ce n’est certainement pas pour toute la vie.  Tout ce que vous apportez avec vous est enclin de revenir à la maison.  Ces biens sont donc assurés, même sur le terrain de camping.

Les chalets, cependant, doivent être déclarés à votre assureur et apparaître sur votre police d’assurance pour être couverts.  La grande majorité du temps, les dommages dus au vandalisme ainsi que le vol ne sont pas assurés puisque la surveillance de ces endroits est plutôt difficile.

Il est important de noter qu’autant le chalet que les biens à l’intérieur sont rarement couverts en valeur à neuf.  De toute façon, on meuble rarement le chalet en neuf et on y laisse peu ou pas de biens importants.  Et les biens qu’on amène avec nous de la maison sont assurés en valeur à neuf puisqu’ils ne sont que temporairement hors de notre résidence principale.

Comme je dis toujours, en cas de doute sur ce qui est assuré ou non, n’hésitez surtout pas à contacter votre courtier.  Quant à moi, je suis temporairement hors du bureau.  Pour encore quelques jours de vacance.