Les dégâts d’eau

Il y a quelques années, suite à une mauvaise installation de mon lave-vaisselle, je me
suis retrouvé avec un vrai plancher flottant. On s’y sentait comme sur un quai. J’ai
payé moi-même les rénovations. D’abord parce que le montant n’était pas si élevé
finalement, ensuite, et surtout, parce que j’étais l’installateur responsable.
Si les dégâts avaient été plus importants, j’aurais avisé mon courtier puisque la majorité
des dommages causés par l’eau sont assurables.

Les dommages d’eau : Assurables mais pas nécessairement assurés.

Certains dommages causés par l’eau sont couverts de base par votre contrat d’assurance.
Le bris d’un tuyau dans un mur, la laveuse qui coule, le bain qui déborde ou encore un
lave-vaisselle mal branché sont quelques exemples. Cependant ce ne sont pas là les
sinistres les plus fréquents.

Depuis quelques années les assureurs ont payé énormément de réclamations causées
par certains dommages d’eau et plutôt que de charger plus cher à tous leurs assurés,
les compagnies ont préféré séparer la protection « dégâts d’eau » en plusieurs
sous-catégories. Chacun choisit les protections qu’ils désirent.

Types de dégâts d’eau

La majeure partie des sinistres viennent de 2 types de dommage. Soit que l’eau arrive
d’en haut, on parlera alors de « dommages d’eau au-dessus du sol. » Par exemple,
l’infiltration de l’eau de pluie par les fenêtres, les murs, le toit; une fuite ou un
débordement de gouttières ou de tuyaux de descente pluviale.

Si l’eau arrive d’en bas, on parlera plutôt de « dommages d’eau du sol et égouts.»
Par exemples les très connus refoulements d’égouts ou de votre fausse sceptique; les bris
d’aqueduc des villes.

Finalement, depuis quelques années, une nouvelle couverture est disponible :
L’ « entrée d’eau », qui couvrira les frais pour remettre en état votre terrain suite à la
visite des employés de la municipalité venus réparer ce joint entre leur tuyauterie et la
vôtre.

Pourquoi prendre ces protections?

Tout d’abord pour la simple raison que ce sont des sinistres qui arrivent de façon
régulière
. Les dommages causés par l’eau peuvent être très couteux. Non seulement
l’assureur remplacera vos biens endommagés par l’eau directement mais il paiera pour
les frais de nettoyage, de reconstruction et, s’il y a lieu, de votre relocalisation
temporaire pendant les travaux.

Certaines personnes déclineront ces protections en disant qu’elles auront simplement
à poursuivre soit la ville, en cas de refoulement d’égout, soit le voisin d’en haut (en tant
que locataire), en cas de dommages suite au débordement de son bain.

N’oubliez pas qu’une poursuite est longue et ardue et qu’à la fin vous ne serez jamais
dédommagés à la pleine valeur de vos dommages. Avec l’aide de votre courtier et de
votre assureur vous serez appuyé, indemnisé rapidement et, surtout, en valeur à neuf.

EnVn, la ligne peut-être mince entre certaines protections. Suite à une forte averse,
l’eau s’inVltre par ma fenêtre du sous-sol. Il est normal de croire que c’est couvert par
la protection « eau au-dessus du sol » mais puisque l’eau a touché terre avant
l’inVltration, ce sera donc « eau du sol et des égouts » qui entrera en jeu.

Si vous avez des interrogations, n’hésitez surtout pas à contacter votre courtier pour
plus d’information concernant les variations et exclusions des couvertures contre
les dommages par l’eau. Ils s’y connaissent. Si c’est pour l’installation d’un
lave-vaisselle, je vous conseil un plombier.